test

Logement

Chez nous, beaucoup de petits gestes pour l'environnement peuvent être accomplis. En baissant notre chauffage ou en limitant l'usage de la climatisation, nous consommons moins d'électricité et la facture s'en trouve allégée. Des gestes plus important sont aussi à prendre en considération :

- Changer nos fenêtres pour des doubles vitrage,

- Refaire l'isolation.

La plupart de ces actions bénéficient d'un crédit d'impôt alors n'attendez pas !

Aujourd'hui, j'isole mon logement avec des doubles ou triples vitrages Difficile

Les anciennes fenêtres qui laissent beaucoup passer la chaleur peuvent être remplacées par des doubles ou triples vitrages.

source : ekopedia

Aujourd'hui, je baisse le chauffage Facile

En hiver, je règle la température de mon chauffage au minimum que je puisse supporter.

Baisser la température de mon logement de 1 degré me fait économiser jusqu'à 7% sur ma consommation d'energie. En s'habillant suffisamment, je peux baisser ma température à 19°C voire moins.

Je peux aussi baisser mon chauffage durant la nuit. Quand je ne suis pas là, je peux le laisser en mode "hors-gel". 

source : ekopedia

Aujourd'hui, je me chauffe avec des énergies plus propres Difficile

Il est possible de se chauffer de manière plus écologique :

  • Le puit canadien, aussi appelé le puit provençal,
  • Avec une pompe à chaleur,
  • En utilisant une chaudière à bois à plaquettes,
  • En utilisant un poêle à bois.
source : ekopedia

Aujourd'hui, je limite l'usage de la climatisation Facile

En été, je limite l'usage de la climatisation.

Une bonne gestion de l'ouverture et de la fermeture des volets peut aider à maintenir une température supportable.

Si toutefois j'utilise la climatisation, je fais attention à fermer les fenêtres lorsqu'elle est en utilisation.

source : ekopedia

Aujourd'hui, je boycotte les terrasses chauffées Facile

Depuis qu'en France il est interdit de fumer dans les restaurants et bars, de plus en plus de terrasses se sont dotées de chauffages extérieurs. Ces chauffages consomment énormément d'énergie qui pourrait être économisée...

Un bon manteau et le tour est joué !

source : ekopedia

Aujourd'hui, je chauffe l'eau avec des panneaux solaires Difficile

L'eau pour la douche, la machine à laver le linge, la vaisselle, etc. peut être chauffée par le soleil grâce à des panneaux solaires thermiques sur le toit.

La géothermie peut également chauffer l'eau. En France, des crédits d'impôts permettent de financer plus facilement ces installations.

source : ekopedia

Aujourd'hui, j'achète des cintres écologiques Facile

8 à 10 milliards de cintres sont vendus chaque année dont 15% des cintres environ seulement sont recyclés.

Les cintres en métal sont impossible à recycler, c'est pourquoi certaines sociétés proposent des cintres recyclables fait en bioplastique et en carton recyclé.

source : 50waystohelp

Aujourd'hui, j'accueille la faune locale sous mon toit Moyen

Vous construisez ou rénovez ? Pensez à intégrer des abris pour la faune locale.

Renseignez-vous sur les espèces susceptibles de nicher chez vous : lesquelles seriez-vous prêt à accueillir ? Puis, faites les aménagements nécessaires : forez des trous dans un murs épais et dégagez des interstices (pour certaines abeilles solitaires), percez des entrées dans les parpaings (pour les chauves-souris), prévoyez des accès au grenier par l'extérieur (pour les rapaces et les chauves souris), installez des nichoirs sous le toit et les balcons...

Mettez toutes les chances de votre côté : ayez un jardin le plus diversifié possible, vos invités y trouveront facilement à manger, et bannissez les produits chimiques (pesticides et engrais, peintures, détergents...).

source : jedonnevieamaplanete

Aujourd'hui, je limite la pollution lumineuse à l'extérieur Facile

À la campagne comme à la ville, l’éclairage des routes, rues et jardins permet à certains (hommes, renards…) de prolonger leurs activités la nuit.

Mais la lumière artificielle perturbe de nombreuses espèces. Les animaux dont la vue est adaptée à la vie nocturne (hiboux, rats…) ont du mal à voir les obstacles, les proies ou les prédateurs. Les oiseaux migrateurs sont désorientés. Les papillons de nuit volètent autour des lampadaires jusqu’à épuisement. Les lucioles mâles n’aperçoivent plus les signaux lumineux des femelles et ne peuvent donc pas se reproduire…

Alors, pour éclairer votre jardin, terrasse, pas de porte…, choisissez des lampes non éblouissantes et dirigées vers le bas. Et éteignez-les dès que vous n’êtes plus dehors.

source : jedonnevieamaplanete